Pret immobilier ralentissement malgré des taux bas

Depuis la rentrée les taux sont de plus en plus bas, et malgré ça, le crédit immobilier connait une accalmie impressionnante….Est ce la conséquence des mesures pour lesquelles les chefs des gouvernement successifs ont optés…Très certainement, après le crise de 2008, les taux arrêts du baisser mais les mesures prisent par Sarkozy avec le Scellier et les intérêts d’emprunt ont laissé le marché…Aujourd’hui le nouveau qui défait les mesures de son prédécesseur n’opte pas pour une politique qui va relancer le secteur. Malgré cela les Français ont besoin de se loger, les investisseurs semblent regarder ailleurs si la dynamique est meilleure…Le marché est attentiste que ce soit le particulier ou l’investisseur. La suppression de la loi Scellier, remplacée par la nouvelle, beaucoup moins avantageuse que la précédente risque de rendre le marché de l’immobilier neuf atone. Il faut dire que les propriétaires entre impôt et charge, risque locatif accrue en période de crise…n’encourage pas à la dépense, côté investissement locatif. Beaucoup de monde semble attendre une dégringolade…Mais sur certains secteurs très concentrés il est toujours très difficile de se loger donc face aux besoins aux riches investisseurs étrangers, le marché va t’il bouger…Il reste toujours plus facile pour certains d’acheter que de louer, les propriétaires sont plus exigeants que les banques en ce qui concernent les loyers car c’est comme une entreprise lorsque on ne la loupe pas, elle est plus exigeante et réfléchie à deux fois avant de recruter. Même si les banques malgré des taux bas, rechigne à prêter à certains qui auraient une situation limite, dans ce cas, un seul recours le courtier, peut vous faire gagner du temps et de l’argent, sachant qu’en plus vous en avez qui ne prennent aucun frais.

 

Les commentaires sont fermés.